Ces chemins qui disparaissent

Ces quarante dernières années, au moins 250.000 kilomètres de chemins ruraux ont disparu en France, à Roquemaure aussi.

Les nombreux promeneurs de Roquemaure ont découvert dernièrement les nouveaux panneaux de direction jaunes et tout le balisage de petite randonnée des différents chemins. Cette excellente initiative vient de la mairie de Rochefort-du-Gard qui a créé les RLESI (Réseaux Locaux d’Espaces Sites et Itinéraires) auxquels l’ancienne municipalité avait adhéré. Cette création tombe à pic car les promeneurs locaux sont de plus en plus nombreux depuis le premier confinement, et le printemps qui s’installe devrait confirmer cette tendance.

Mais le compte est-il bon ? Bien des chemins d’exploitations ou chemins communaux ont disparu du paysage roquemaurois, bien sur les raisons en sont diverses, on ne se déplace plus à pied, ou à cheval et beaucoup de chemins, mêmes communaux, ont perdu leur utilité, plus ou mal entretenus ils se confondent avec les terrains qu’ils traversent encore, il faut savoir qu’ils sont là pour les retrouver. La route D6580, l’autoroute et dernièrement le TGV en ont rendu beaucoup obsolètes, l’école de Traslepuit fermée depuis 1972, tous les petits raccourcis qui permettaient aux enfants de s’y rendre n’ont plus d’utilité et disparaissent, la tentation est grande alors pour les riverains d’oublier aussi qu’un chemin communal traversait jadis leur propriété, et comme tout le monde se connait on a souvent fermé les yeux, au bout de trente ans il disparaît du patrimoine commun. En France ainsi plus de 240 000 km de chemin ruraux ont disparu ces dernières 40 années, souvent au détriment de la biodiversité. (1)

Une personne de Roquemaure qui souhaite garder l’anonymat a fait faire à l’Ècho le tour de ces chemins fantômes, tel le chemin de Lirac en très mauvais état avant la route qui le coupe, l’autre partie dans la forêt de Clary ne se distingue presque plus, le chemin de la Cavalière, déplacé dont tout une partie a presque disparue, on ne distingue plus que les deux débuts de cette partie, celui de l’Olivière, de la Pesade, des Cerisiers, de la draille de Truel pour ne citer que les chemins communaux. Peut-être les élus qui ont fait dernièrement le tour de ces chemins pourraient veiller à ce qu’aucun chemin communal ne disparaisse encore.

Le chemin était devant vous.

Il y en a d’autres qui ont survécu, le sentier de la Cavalière, le chemin de la « Caisse des morts » appelé aussi draille de la garrigue, les chemins d’exploitations, ceux là ne sont pas protégés par leur statut, privé ils dépendent de la bonne volonté des propriétaires. Pourtant l’avenir de Roquemaure dépend aussi de la conservation de ces itinéraires pédestres, les randonneurs à pieds ou en vélos doivent trouver des itinéraires variés pour leur donner envie de séjourner un peu dans la commune, et on ne peut que souhaiter que les roquemaurois retrouvent un peu de la convivialité qui existait ne serait-ce qu’il y a 50 ans, cela passe par l’arrêt de ce mouvement de repli sur soi et sa propriété : les clôtures et les murs qui s’élèvent, un grand renfermement.

Roquemaure ne doit pas devenir un village dortoir, sur cela tout le monde semble d’accord, mais il faut donner envie aux nouveaux arrivants d’y vivre, de s’y promener et de rencontrer l’autre. Un village où il fait bon vivre et se promener, c’est peut-être un élément de la recette pour ne pas devenir, aussi, un des nombreux village dortoir du Grand Avignon, tous identiques, ou presque.

W.L. les photos illustrant l’article représentent toutes des chemins en voie de disparition, nous n’avons pas souhaité préciser leurs emplacement pour ne pas ouvrir de polémique inutile.

1 https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/plantes-et-vegetaux/les-chemins-ruraux-un-espace-en-voie-de-disparition_102657

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s