Historique du Comité cantonal FNACA de Roquemaure

Georges Ricol, président du Comité cantonal de la Fédération Nationale des Anciens Combattants d’Afrique du nord (FNACA) a souhaité faire l’historique de ce comité, ce qui n’avait jamais été fait. Il a été appelé sous les drapeaux en 1959 et a débarqué en Algérie le premier juillet 1960, après avoir fait ses classes à Orange dans 11ème régiment de cuirassiers. Il passera la guerre à Paul-Cazelle, qui a repris maintenant son nom de Aïn-Oussera. On parlait encore à l’époque de « pacification et maintien de l’ordre ».Comme beaucoup de jeunes appelés métropolitains ce fut une épreuve de se retrouver au milieu de cette guerre civile « On se demandait ce qu’on était allé faire là-bas, c’était l’horreur, j’ai vu des choses… » Mais ce qui l’a le plus marqué « c’est surtout comme on l’a laissé l’Algérie, et comme on a abandonné les harkis. »
Il a fini Maréchal des Logis, dans la cavalerie l’équivalent de sergent,  mais ce n’est que tardivement que les anciens combattants d’Afrique ont obtenu leur reconnaissance  « c’est grâce à la FNACA qu’on a obtenu le statut d’anciens combattant, la carte de combattant et la médaille militaire pour ceux qui avaient été cités à l’ordre du régiment. » Il assiste à toutes les commémorations, mais bien sur il en est une qui lui est chère : « Pour nous [les anciens de la guerre d’Algérie] le 19 mars c’est la commémoration du souvenir, en mémoire des 30 000 copains qui sont morts là-bas. »
Le devoir de Mémoire est si important pour faire nation que, bien sur, quand Georges Ricol  a demandé à l’Ècho de faire paraitre son historique nous avons dis oui.

C’est au cours de l’année 1970 que quelques pionniers « Anciens Combattants » de Saint Laurent-des-Arbres de Roquemaure, Tavel et Montfaucon ont souhaité se regrouper afin de créer un Comité qui se voulait cantonal. Le « bouche à oreille » ayant bien fonctionné, c’est ainsi que les Anciens Combattants des autres communes du canton de Roquemaure ont rejoint ce premier groupe. Mais pour exister officiellement, il fallait adhérer à la FNACA et se déclarer à la Préfecture du Gard afin de paraître au journal officiel. Un parrainage a été sollicité auprès de Mr Bonafous, Président du Comité cantonal FNACA de Beaucaire.

En conséquence une assemblée générale extraordinaire a été ouverte à Saint Laurent-des-Arbres en présence de tous les maires des communes du canton qui ont tous répondu présent : MM. Heraut, de Laudun, Morino de Lirac, Balazut de Montfaucon, Combes de Roquemaure, Faure, de Saint Geniès-de-Comolas, Chevalier de Saint-Laurent-des-Arbres, Mathieu de Saint-Victor-lacoste, Tardieu de Sauveterre et Maby de Tavel.
Au cours de cette assemblée, les maires, unanimement, ont proposé de verser, annuellement, une subvention de 100 Francs (de l’époque). Cet engagement a été tenu quelques années, mais s’est « étiolé » avec le temps, voire plus respecté par quelques communes. Suite à cette assemblée, un premier Bureau a été constitué :
président : Fernand Benezet de Roquemaure,
secrétaire : Armand Di Mascio  de Laudun,
trésorier : Raymon Birtel de Saint laurent,
les membres étaient Gérard Savy de saint-Laurent, Lison de Montfaucon et Jean Baumont de Lirac. Le siège était situé au café des Acacias à St Laurent où le Bureau se réunissait. Les premières actions consistèrent à œuvrer pour faciliter l’acquisition des cartes d’Anciens Combattants y compris pour les Harkis, ainsi que l’obtention du Titre de Reconnaissance de la Nation.

En 1972, Fernand Benezet a été muté professionnellement à Nîmes et a cédé son poste de Président. Il a été remplacé par Armand Di Mascio de Laudun qui a présidé le Comité de 1972 à 1978. A ce moment le bureau était constitué de :
Secrétaire : Raymond Birtel,
Trésorier : Gérard Savy, puis Jean Baumont de Lirac.
Le premier drapeau a été offert par Armand Di Mascio. Celui ci a cédé le poste de Président en 1978pour se consacrer à la campagne des élections municipales de St Laurent des Arbres. Il a été remplacé par Mr André Gilles de Roquemaure qui a présidé le Comité de 1978 à 1981. C’est sous son égide que le siège du Bureau a été transféré à Roquemaure dans un local dédié aux Anciens Combattants, offert par la Mairie de Roquemaure. Le Bureau était constitué de :
Trésorier : Leclerq de Roquemaure
Vices Présidents : Montanari de Tavel et Oculy de Montfaucon.

Dès 1981, André Gilles a passé la main à Lucien Montanari qui a présidé le Comité jusqu’en 1986. C’est sous sa présidence qui le Congrès Départemental de la FNACA s’est tenu à Roquemaure réunissant plus de 600 personnes. Le Bureau était constitué de :
Secrétaire : M.Brunel de Roquemaure,
Trésorier : M. Leclerc de Roquemaure
Vices Présidents : MM. Oculy de Montfaucon et Vignal de Laudun.
En 1986 Lucien Montanari a fait valoir son droit à ne plus être candidat au poste de Président. C’est Mr Francis Leclerq de Roquemaure qui a été nommé Président. Il a assuré la fonction jusqu’en 1991. Le Bureau était constitué de :
Secrétaire : M. Brunel de Roquemaure
Trésorier : M. Larivière de Roquemaure
Responsable juridique : Pierre Pellegrin de Roquemaure.

Dès 1991, Francis Leclerq a cédé le poste à Paul Bocquet de Montfaucon qui a assuré la Présidence du Comité jusqu’en 2005. Le Bureau était constitué de :
Secrétaire : M. Oculy de Montfaucon
Trésorier : M. Faure de Roquemaure
Le Comité à compter en 1998, 197 adhérents, nombre plus jamais atteint.

Suite au décès de Mr Bocquet, en exercice, l’assemblée générale du 25 janvier 2006, ouverte par le Vice Président a permis la nomination de Mr Claude Jamme de Tavel, Président du Comité. Il a assuré la présidence jusqu’en 2010. Le Bureau était constitué de :
Secrétaire : M. Oculy de Montfaucon
Trésorier : M. Petit de Sauveterre, suivi pour le même poste par M. Vierne de Lirac
Vice Président : M. Jean-Albert Rieux de Sauveterre
Sous sa présidence une exposition sur la guerre d’Algérie a été déployée à Roquemaure. Cette exposition a connu un réel succès notamment auprès des jeunes.

Ayant donné sa démission pour des raisons de santé, il a été remplacé par Joseph Lahondes de Roquemaure, qui a assuré la présidence du Comité de 2010 à 2016. Le bureau était constitué de :
Vice Président : M. Lesage de Montfaucon
Secrétaire : M. Pallier de Tavel,
Trésorier : M. Vierne de Lirac puis Mr Ricol de Roquemaure
Responsables communaux : MM. Pellegrin, Joseph Ruiz, Diego Ruiz de Roquemaure, Rieux de Sauveterre, Lesage de Montfaucon et Saint Geniès-de-Comolas, Beaumont de Lirac, Mazzoleni de Saint-Victor-la-Coste, Pallier de Tavel, Simonet de Laudun, Gaido de Saint Laurent-des-Arbres.

Le décès accidentel de Joseph Lahondes a laissé un poste vacant. La réunion du Bureau qui a suivi a fait apparaître qu’il n’y avait aucun candidat pour assumer la présidence. Afin d’éviter la dissolution du Comité, M. Ricol a fait acte de candidature en 2016, acceptée par le Bureau et l’assemblée générale, à l’unanimité. Le Bureau était composé au début de :
Vice Président : M. Lesage de Montfaucon,
Secrétaire : M. Pallier de Tavel,
Trésorier : M. Lazaro de St Victor la Coste,
Responsables communaux : MM. Pellegrin, Joseph Ruiz de Roquemaure, Beaumont de Lirac, Cazalet de Saint Laurent-des-Arbres, Pallier de Tavel, Lesage de Montfaucon et Saint Geniès-de-Comolas, Mazzoleni de Saint Victor-la-Coste, Rieux de Sauveterre.
A ce stade de l’historique, il est bon de préciser que les constitutions des Bureaux sont celles, au début de la nouvelle présidence, sachant que des modifications ont pu être réalisées durant le laps de temps de la présidence.
Il se peut aussi qu’il y ait des oublis. Nous tenons à nous excuser car les archives étaient rares et éparses appuyées par la mémoire de quelques adhérents dont messieurs André Gilles, Jean Beaumont et Raymond Birtel.
Aujourd’hui le Comité Cantonal de la FNACA de Roquemaure compte 148 adhérents, dont 30 veuves et 4 sympathisants. Il poursuit sa mission de solidarité envers les Anciens Combattants, de soutien envers les veuves, et de maintien du devoir de mémoire.
Il est présent à toutes les commémorations et notamment celle du 19 mars 1962 qui est la journée du recueillement et du souvenir envers les 30 000 appelés tombés entre 1952 et 1962. Il rend les honneurs lors des obsèques de ses adhérents.
Pour maintenir le lien solidaire, il organise quelques manifestations :
Assemblée générale statutaire, partage de la galette des rois, dîner dansant, sortie d’une journée, loto.

Georges Ricoll, président.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s