Èmilie, créatrice de bulles roquemauroises

Roquemauroise de toujours, Èmilie Cassar, mère de famille à la trentaine active, a mis en route le 1er octobre la première savonnerie artisanale et éthique de la commune : Côté Bulle. Une chance, en ces temps de crise sanitaire et de lavage de mains !

La savonnerie, ce n’était pourtant pas ce qui attirait de prime abord cette fringante entrepreneuse initialement titulaire d’une licence d’histoire. À la recherche de sa voix professionnelle, après avoir ambitionné un parcours d’institutrice avorté, c’est le secrétariat médical de l’hôpital Henri Duffaut d’Avignon, spécialité ophtalmologie, qui lui ouvre les bras pour quelques années, entrecoupées de l’arrivée de ses enfants. Et les enfants, voilà le déclic qui a dirigé Emilie vers la savonnerie. Lors de son congé parental, la peau fragile de son fils la pousse à être plus regardante sur les compositions des produits industriels conseillés par le milieu médical, puis à les fuir pour se mettre au fait maison. Après une première réalisation de pains d’argile et ragaillardie de curiosité, la savonnière roquemauroise commence à s’intéresser à l’aspect chimique de la saponification, à explorer toutes les possibilités des différents procédés, jusqu’à  la saponification à froid qu’elle préférera. Après un court retour à son poste de secrétaire médicale, dans les conditions désastreuses de l’hôpital que nous connaissons désormais tous, Èmilie décide de franchir le pas : se former au métier de savonnier et lancer sa savonnerie Côté Bulle, clin d’œil de cette solitaire qui aime être dans la sienne.

Deux formations pratique et théorique en poche plus tard, elle compose ses recettes, les fait valider par un toxicologue et ouvre son atelier  à Roquemaure dans un petit trois pièces où se répartissent fabrication, séchage et stockage de ses savons sans conservateurs. Une véritable cuisine-laboratoire où, entre les murs et sols blancs en plastique lessivables et lessivés, sur les tables d’inox fondent huile de coco équitable et beurre de karité bio, ensuite mêlés à de l’huile d’olive toute aussi bio, à des huiles essentielles drômoises ou à du miel de Beaucaire, ainsi qu’à de la soude pour faire opérer la magie de la saponification à froid. Une transformation qui permet la création de la glycérine naturelle propre au procédé, précieusement gardée pour sa riche et saine hydratation. Le savon aux douces et belles effluves ainsi créé est fondu dans des moules, découpé, puis mis à séché sur des échelles avant d’être emballé dans les petites boîtes qui finiront sur les tables matinales des marchés régionaux où aime se rendre Emilie (hors confinement) pour expliquer toute la qualité de son travail à ses clients, déjà habitués.

En attendant de retrouver Èmilie et sa gamme de produits, notamment pour les nouveau-nés et enfants, sur les marchés, les savons Côté Bulle sont à retrouver en formats 40gr et 100gr à la pharmacie Le Magnolia située route de Nîmes, à la cave coopérative de Roquemaure pour des coffrets cadeau, ou sur son site internet mettant notamment en avant une intéressante proposition de chutes de savons, pour les petits budgets. Souhaitons tout le succès possible à cette toute jeune et prometteuse entreprise, qui le mérite d’ores et déjà, par son engagement local et éthique passionné.

Contact, Site internet :
https://www.xn--savonneriecotbulle-nwb.fr/?

Page Facebook :
https://www.facebook.com/Savonnerie-Cote%CC%81-Bulle-102253538226803

Alice Béguet, photo AB

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s