Êkhô : le chant à cœur battant

Le chœur Êkhô est un ensemble vocal de Montpellier, un chœur de chambre comme ils aiment à se nommer, 27 chanteurs professionnels qui chantent la plupart du temps a Cappella, comme durant leur concert à la collégiale de Roquemaure ce dimanche 20 septembre. Les pupitres sont équilibrés et couvrent toute les tessitures de la basse profonde à la soprano légère et ils ont réussi à faire oublier qu’ils n’avaient que leurs voix au point que le moindre instrument ajouté aurait paru incongru, presque discrépant.
Leur puissance et intensité alliées à l’acoustique de la collégiale ont raisonné dans le corps et l’âme des spectateurs les emmenant à travers la France et les pays de la Baltique contemporaine puisque leur programme reprenait des airs de leurs compositeurs.

Des découvertes musicales.

Les spectateurs, nombreux, ont pu ainsi (re)découvrir des chants classiques comme l’Hymne à la nuit, harmonisation par Gabriel Perné d’un air de Rameau ou le Salve Regina de Poulenc, le merveilleux Magnificat d’Arvo Pärt mais aussi découvrir la richesse des compositions chorales des pays du nord de l’Europe où la voix est considérée comme un instrument à part entière. Les classiques y sont revisités comme dans Immortal Bach de Knut Nysted, le chant monophonique s’allie à la polyphonie dans le O Salutaris Hostia de Vytautas Miškinis, le jazz y pointe discrètement son oreille dans le Salve Regina de Lars Jansson. Bien d’autres merveilles musicales sont à ajouter à cette liste.

Sortir le chant choral des salles de concert.

Caroline Semont-Gaulon, chef de chœur, a réuni autour d’elle des chanteurs qui partagent sa passion du chant lyrique et son désir de le sortir du mundillo des salles de concert, ainsi ils se sont déjà produits aux Lavandines l’EHPAD de Roquemaure, alors l’Ècho ne peut que souhaiter qu’ils repassent par ici et renouvellent cette précise et délicieuse alchimie qui a fait communier chanteurs et spectateurs dans l’amour de la musique.
En attendant vous pourrez les retrouver en région, notamment le 3 octobre à la cathédrale de Villeneuve-lès-Maguelone où ils interpréteront Le Requiem Allemand de Johannes Brahms.


W.L.

https://ekho-choeurdechambre.fr/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s