Èditorial

Le projet de musée des vieux outils a donc été abandonné, victime de la rénovation du centre ville, il est regrettable que la mise en exposition de l’extraordinaire collection réunie par Antoine Allemandi de 800 outils anciens patiemment restaurés par ses soins soit reculée sine die.

Bien sur la maire, Nathalie Nury, a bien précisé que le projet de pôle culturel n’était pas un mauvais projet en soi, mais les outils d’Antoine Allemandi mériteraient d’être intégrés à un projet d’éco-musée ambitieux et intercommunal avec, rêvons, sa première donation à la mairie de Saint-laurent-des-Arbres, si tant est qu’elle n’a pas été dispersée ou abandonnée, pillée.

De la même manière un théâtre de verdure très simple au pied du mur des péagers pourrait aussi être un atout pour notre village sans demander des investissements dispendieux.

Souhaitons que la nouvelle municipalité en mettant en œuvre son programme ne jette pas le bébé avec l’eau du bain.

Wilfrid Lefebvre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s