Conseil municipal : les taux d’imposition ne changent pas

La nouvelle majorité a fini de se mettre en ordre de marche durant le dernier conseil municipal du lundi 27. Les derniers postes, délégations ont été votés, et les comptes 2019 entérinés. Ceux-ci étant satisfaisants les impôts locaux resteront les mêmes.

Le conseil a du aussi revoter la prime « covid » pour les employés municipaux, elle était prévue de 1000€  par personne mais une prime fixe est illégale, à enveloppe égale elle sera recalculée selon les critères de l’administrations. (contact avec le public etc.).

Bonnes nouvelles aussi pour les associations privées de revenus à cause du COVID, notamment celles impliquées dans la fête votive. La mairie a fait un effort par rapport aux associations s’impliquant dans l’éducation des jeunes, sportive ou autre, sous la forme de subventions exceptionnelles d’à peu près 30 000€ pour les maintenir en vie.

 

Le pole culturel abandonné

Toujours d’un aspect financier, Luc Rousselot, adjoint, a présenté la refonte du projet de pole culturel, il s’agit suivant le programme soumis aux électeurs, d’abandonner la construction de la passerelle reliant le parking des stades de Mièmart au centre, la construction de tennis à Miémart, l’aménagement du pôle culturel et le musée des vieux outils.

Seule sera conservée la rénovation du mur des péagers et de la tour de la Reine, en revanche la renégociation du contrat permettra le nouveau plan de circulation, entrée de la ville par l’Escatillon, sortie par la pont de Miémart, la piétonisation de la place de la Mairie et la réfection de la Pousterle, avec la création d’une esplanade piétonne ouverte aux terrasses et commerces. Ceci pour une somme inférieure d’un tiers par rapport au premier projet.

Patrick Manetti, liste Agir pour Roquemaure, a bien essayé de défendre son projet mis à mal « Il s’agissait de tirer Roquemaure vers le haut et de rénover un patrimoine culturel » un peu trop longuement cependant car il s’est fait rappeler à l’ordre par Nathalie Nury qui lui a rappelé le règlement intérieur du conseil voté par lui et l’ancienne majorité et qui a précisé « Nous essayons de trouver des solutions peu onéreuses pour la commune et de boucler les projets pour pouvoir avancer. »

Stèphane Cardènes, liste Construisons Ensemble l’Avenir de Roquemaure (CEAR) s’est déclaré satisfait d’un projet visant à revitaliser le centre ville. Enfin Nathalie Nury a précisé que la majorité travaillait à un plan de rénovations des voiries de la commune qui devrait être terminé vers la fin de l’année.

WL

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s