Nathalie Nury élue dans un fauteuil

Force est de constater que Nathalie Nury à la tête d’une liste de rassemblement local a été plus que bien élue, avec 52.1% au premier tour, en face André Heughe maire sortant n’a pas bénéficié de la prime au sortant puisqu’il n’obtient que 24.5% talonné par l’outsider Stéphane Cardènes à 23,3%.

Quelle leçon tirer de ce scrutin ; le taux de participation est supérieur à la moyenne nationale, les roquemaurois se sont sentis concernés par ce scrutin en dépit des mesures de lutte contre la pandémie actuelle. Nous en voyons pour preuve la petite centaine de citoyens venus assister au dépouillement et qui ont trouvé porte close, le gouvernement ayant décidé que la règle de l’interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes s’appliquait aux élections qu’il a pourtant autorisées, preuve d’un certain manque de sérieux qui en a choqué plus d’un.

Nathalie Nury grande gagnante va se retrouver à la tête d’une commune frappée comme toute la France par la pandémie et devant le défi de mettre en œuvre son programme tout en  gérant une liste de rassemblement pour la commune aux sensibilités politiques différentes, elle va devoir faire preuve d’autorité et les membres de sa majorité d’esprit de corps.

André Heughe et ses élus devront résister au découragement et analyser les raisons d’une cuisante défaite, avant tout un manque de communication qui a souvent été interprété comme du mépris par beaucoup de roquemaurois.

Enfin Stéphane Cardènes est à la croisée des chemins, va-t-il s’inscrire activement dans l’opposition au conseil municipal ou si, comme devrait se présenter l’occasion, devenir sénateur de la République et disparaître des radars de la politique locale? Si c’était le cas ses électeurs risquent fort d’avoir le sentiment d’avoir été manipulés.

Dans tous les cas l’Écho vous tiendra au courant.

La rédaction.

1 réflexion sur « Nathalie Nury élue dans un fauteuil »

  1. Vivre le local doit être un engagement sincère et non un tremplin du politique pour obtenir une autre voie. Le monde change, malgré lui, à cause de différents facteurs tous d’une nature grave. Mais de cette gravité, il est nécessaire d’en prendre les leçons pour aller vers le meilleur de nous-même : la collectivité. Travaillez pour une commune, c’est travailler ensemble, les élus et les autres citoyennnes et citoyens qui en sont la vie ! Claire Seguin

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s