Nathalie Nury : Insécurité et intercommunalité

Il est de notoriété publique que Roquemaure est une plaque tournante du trafic de drogue. C’est aussi, peut-être plus que l’urbanisme, la raison pour laquelle les gens ne s’installent pas.

Je suis d’accord sur certains points, pas sur tous. Effectivement on a la notoriété à Roquemaure d’avoir des problématiques de revente de drogue. Ça c’est vraiment un problème pour notre commune et c’est un problème que doit régler le maire avec la gendarmerie. C’est au maire de voir le procureur de la république sur ce problème. Aujourd’hui si ça n’a pas été fait il faut le faire. Il faut travailler avec la gendarmerie, le maire tout seul ne peut rien faire.

Roquemaure a rejoint le Grand Avignon, beaucoup de roquemaurois ont contesté et contestent toujours cette décision.

Qui que ce soit qui passe au mois de mars aura deux problèmes à traiter, c’est la propreté, la gestion des déchets et l’agglomération. Roquemaure a fait le choix du Grand Avignon et, avant 2017, j’ai participé aux discussions où ils nous avaient donné la preuve que le Grand Avignon pour Roquemaure ce n’était pas si mal, parce qu’ils auraient pris en charge la petite enfance via le SIDSCAVAR (Syndicat Intercommunal pour le Développement Social des Cantons de Villeneuve lès Avignon et Roquemaure), ce qui est quand même important pour le budget communal. Et puis parce que si on ne regarde qu’en bassin de vie, car au départ lorsque les communautés d’agglomération ont été créées c’était la notion de bassin de vie, notre bassin de vie est tourné vers Avignon.
Après 2014 quand il a fallu vraiment prendre une décision en conseil municipal, j’avais dit à André Heughe qu’il ne fallait pas rejoindre le Grand Avignon parce que le SIDSCAVAR ne nous voulait plus et on se serait retrouvés et avec le bâtiment et le fonctionnement de la crèche sur un budget communal de fonctionnement, à Roquemaure ce n’est pas possible, ou alors très compliqué.
Il y avait aussi les transports scolaires, nous n’y avions pas pensé à l’époque puisque c’était du ressort du département. Tout ça faisait que c’était une aberration de rejoindre le Grand Avignon et donc je m’étais abstenue en 2017 dans la mesure où j’avais voté pour avant. Je savais pertinemment que nous allions au devant de gros soucis, et malheureusement l’avenir nous a donné raison. La communauté d’agglomération  du Grand Avignon aujourd’hui ne nous à rien rapporté puisqu’ils n’ont pas pris la compétence petite enfance, et même dans les compétences qu’ils ont, je n’en citerais qu’une c’est la compétence du tourisme, la commune de Roquemaure a fait un office du tourisme et le Grand Avignon a donné zéro euro. Ce n’est pas possible. Je ne sais pas de quelle manière on a été défendu par l’équipe sortante auprès du Grand Avignon, mais ça ne peut pas durer comme ça, ce n’est pas possible. Dans l’état actuel des choses, on ne peut pas rester dans le Grand Avignon.
Maintenant, il y a des élections municipales dans toutes les communes. Les gouvernants seront changés de toute façon. On discutera donc avec les deux agglomérations. On verra les avantages et les inconvénients. Quand on aura tous ces éléments, si on passe bien sûr, on sera en mesure d’en discuter avec les roquemaurois, cela se fera en réunion publique. Mais aujourd’hui, effectivement, je ne suis pas pour rester dans le Grand Avignon. Nous ne sommes pas assez entendus, ce n’est pas possible. Ils ont vendus l’Aspre, les 16 hectares, avec la méthode du compte à rebours. Aujourd’hui c’est sept euros le mètre carré, quand le Grand Avignon aura fait ses analyses, on va peut-être tomber à un euro le mètre ou deux euros. On aura vendu notre patrimoine à Avignon et toute la fiscalité de l’Aspres ira au grand Avignon. C’est un véritable problème, et tout ça pour faire de la logistique. Ça amènera peut-être de l’emploi mais de l’emploi précaire. Et donc des petits revenus ce qui augmentera le problème des marchands de sommeil. Non, le Grand Avignon ne nous a rien rapporté.
Certains font courir le bruit que sortir de l’agglomération nous coûterait très cher, mais vu ce que le Grand Avignon a fait pour nous… Ils sont en train de faire 850000 euros de travaux en eau et assainissement, sachant qu’ils ont repris un budget excédentaire. Nous on y mettait 350 000 par an, donc ils n’ont rien fait d’extraordinaire, bien moins que ce que la mairie mettait avant. La crèche ils ne nous ont pas aidés. Là actuellement, on ne leur devra rien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s