Nathalie Nury : ses projets pour Roquemaure

Le chômage est l’un des problèmes qui frappe Roquemaure, avez-vous des idées pour y pallier ?

Par rapport à l’emploi ce n’est plus de la compétence communale, mais de l’agglomération, donc on va avoir des discussions avec l’agglomération à ce niveau là. Après, combattre la pauvreté et le chômage de notre village et avoir une politique économique sans parler du centre et de l’urbanisme pour moi c’est une utopie.

Je crois qu’il faut avoir un programme à 360° et tout va dépendre de notre centre ville. Si on ne revitalise pas le centre ville on ne fera pas revenir les petits commerces. Les commerces appellent les gens, mais les gens il faut les faire venir avant toute chose. Et aujourd’hui on  n’a pas un centre ville assez accueillant, assez mis en valeur pour que les gens viennent faire leurs courses et du coup on a tous nos petits commerces qui ferment.

Hors fête votive, le centre ville est mort, le soir surtout comment attirer des commerces de bouche, de loisir, comment donner envie aux gens de la périphérie de venir dans le centre ?

Je pense que ça part déjà du constat de l’urbanisme qui est peu achalandé, qui n’est pas embelli, qui est sale, il y a des poubelles de partout. Que vous soyez citoyens de Roquemaure, d’un village d’à côté ou pire un touriste, vous n’avez aucune envie de vous arrêter à Roquemaure. Vous n’avez pas un endroit agréable dans le centre ville, un endroit ou vous puissiez vous poser un moment alors que dans notre centre nous avons un patrimoine exceptionnel. Dans toutes les petites rues il y  a des immeubles, des cours intérieures, des montées d’escalier, je vous assure  que ça vaut vraiment le coût de voir tout ça. Mais personne n’a envie d’y aller. Tout part de là : de l’urbanisme.

Il y a un problème social à Roquemaure, peut-être les loyers bas attirent aussi une certaine population qui pose un problème social ?

Déjà, le CCAS (centre communal d’action sociale) qui est communal travaille en étroite collaboration avec le CMS (centre médico-social) qui est départemental. Peut être qu’il faut encore améliorer [la collaboration]. Il faut travailler plus avec pôle emploi, il y a quand même un taux de chômage important sur Roquemaure, au-delà de la moyenne du département.

C’est sur notre village que nous trouvons à acheter des maisons les moins chères. Roquemaure est centrée par rapport à Avignon, Orange, Bagnols-sur-Cèze, par rapport à Marcoule aussi. C’est un lieu idéal pour habiter, et en plus c’est moins cher. Le département est en train d’agrandir le collège mais trois classes de primaires ont été fermées pendant le dernier mandat. Ce qui veut dire que les parents de ces élèves habitent en dehors de Roquemaure. C’est-à-dire Saint-Geniès, Saint Laurent les Arbres, Tavel. C’est un véritable problème. Il faut agir et faire de l’habitat de qualité. Ça peut être sur le centre ville ou nous avons encore 300 logements vacants, dont des bons bâtiments qui pourraient intéresser des aménageurs. Il faut qu’on s’attache à restituer plusieurs bâtiment parce qu’ils ont un cachet qui a été trop longtemps oublié et ça pourrait faire de l’habitat de qualité.

On aimerait monter une maison sur l’habitat. C’est-à-dire que sur l’habitat il y a beaucoup d’aides et les gens ne sont pas au courant donc je crois que si on veut vraiment axer sur le centre ville, il va falloir monter un service spécialisé sur ce thème pour regrouper toutes les aides. La région peut aider, il y a même des aides européennes aux propriétaires, mais les propriétaires ne le savent pas. La mairie proposera des aides à la façade. Parce que je trouve que c’est très important, dans le centre ville il y a beaucoup de façades délabrées parce que les propriétaires n’ont pas les moyens. Il faut mettre des aides en place. Je crois qu’il y a beaucoup de locaux commerciaux qui pourraient intéresser des jeunes qui ont envie de se lancer dans l’artisanat et souvent sont freinés par un manque de moyens. Il faut les aider à trouver ces moyens et pourquoi pas la commune par rapport aux baux où les gens préfèrent laisser vacants leurs locaux plutôt que les louer.

Les parcs ont été fermés cet été. Le parc à Miémard a été rasé, et celui route de Nîmes fermé par arrêté du maire. Qu’est-ce que vous comptez faire à ce sujet là ?

Le bel endroit de Roquemaure où les gens vont souvent c’est Miémard. C’est un endroit ou finalement il y avait les ados avec le city parc, il y avait les petits et les mamans avec le parc pour enfant, il y a des pécheurs, les gens qui promènent. La municipalité sortante a eu une proposition de propriétaires terriens qui voulaient donner contre l’euro symbolique un grand terrain arboré derrière le stade. La mairie sortante a refusé. Alors le but si nous sommes élus, ce serait de reprendre contact avec les propriétaires déjà pour le nettoyer, mettre des tables de picnic, parce que vous avez des gens qui ne partent pas en vacances ici à Roquemaure. Faire une piste avec les buttes de terre pour le VTT, et faire un parc d’activité pour les enfants. Même les personnes âgées demandent la réouverture des parcs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s